Grand rassemblement du 17 Octobre 2015

Après le rassemblement de 1000 personnes lors de la maxi chaîne humaine en 2014, les associations vous invitent à un nouveau rassemblement d'envergure le Samedi 17 octobre 2015, 16h au lieu-dit des "Deux-villes" à Mons-en-Pévèle.

Voir le flyer de la manifestation

Peut-être êtes vous épargné par le tracé de ligne monstrueuse... mais notre région est menacée, nos enfants sont en danger, et notre patrimoine va perdre 10 à 40% de sa valeur. Restons solidaires, accordez nous quelques heures de votre précieux temps ! Piétons, cavaliers, cyclistes... ne laissez pas massacrer vos chemins de randonnée. Notre objectif : rassembler plus de 1000 personnes. C’est ainsi que de nombreux projets ont été reportés ou abandonnés (Projet THT du Verdon, France-Espagne, Piemont-Savoie...). C’est aussi possible pour nous !

Les fausses justification de RTE

Une ligne THT parmi les plus puissantes d'Europe mais aussi la plus destructrice. Notre contrée remarquable serait défigurée à jamais par cette immense barrière de champs magnétiques.

RTE réalise des millions d'euros de profit en construisant des lignes électriques et en transportant l'électricité.
En 2003 : consommation +5% par an, RTE vend alors le projet au Ministère.
Aujourd'hui : -6% par an, le contexte a totalement changé. Pourquoi ce projet ?

L'objectif du gouvernement est de réduire de moitié la consommation d'énergie et celle de l'électricité de 25% à l'horizon 2050. Dans ce contexte, une puissance de 1500 mégawatts (ligne actuelle) serait donc suffisante. Et bien NON, RTE impose une puissance surréaliste de 4 600 mégawatts, ceci sans aucun débat contradictoire puisqu'il n'y a que la parole RTE. N'est-ce pas scandaleux !

Avec une puissance de 3000 mégawatts, déjà surdimensionnée, la future ligne pourrait être enfouie à moindre coût et sans dommage significatif pour les agriculteurs (6m50 d'emprise au sol au lieu des 20m50 indiqués par RTE). RTE veut vous faire croire que les Energies Renouvelables nécessitent une puissance accrue des lignes THT alors qu'au contraire, la décentralisation des productions multiples et proches des consommateurs, rend inutiles les autoroutes électriques.

Il y a 3 ans, RTE justifiait son projet par les échanges avec les pays voisins. Nos élus ont alors invoqué un projet européen (France Belgique) qui permettrait de financer le surcoût de l'enfouisse-ment. Pour s'y opposer, RTE précise maintenant que seulement 10% du courant transporté par la future ligne irait vers la Belgique. Où est l'erreur ?

Selon RTE, sans cette nouvelle ligne, notre région ne serait plus sécurisée. Qui peut avaler cette couleuvre sachant que la baisse de la consommation y est également avérée ? Et c'est oublier que la Région Nord Pas de Calais s'est engagée avec détermination dans la Troisième Révolution Industrielle, marquée notamment par des objectifs ambitieux de réduction de la consommation d'énergie : n'y a-t-il pas ici aussi une contradiction forte ?

RTE ose vous dire qu'une ligne aérienne émet moins de champ magnétique qu'une ligne souterraine.  Pourtant, il est universellement reconnu qu'en mode souterrain, votre exposition est globalement 15 fois moindre (source EDF et même RTE).

Contrairement à ce qu'affirme RTE, le champ magnétique de la future ligne aérienne sera plus que doublé. Concernant les risques pour la santé, RTE s'engage à assurer un suivi régulier de l'état de santé des riverains, après la mise en service de la future ligne. Vous avez bien lu : APRES la mise en service. Et la ligne ne sera pas démontée !

RTE parle des riverains comme des « heureux bénéficiaires de la future ligne THT et de ses jolis pylônes «équilibre», N'est-ce pas scandaleux ?

Avis de Notaire local : les maisons vont perdre 20 à 40% de leur valeur selon la proximité.
RTE nie le risque de maladie mais en même temps envisage de racheter les maisons à moins de 100 mètres de la ligne, détruire les plus proches et revendre les autres à bas prix comme ce fut le cas à Coutiches et dans le Cotentin-Maine. N'est-ce pas un aveu de mensonge ?

Ne laissons plus RTE assouvir ses désirs de croissance sur des arguments infondés pour ne pas dire mensongers !

Ensemble, poursuivons la lutte !
Tous rassemblés le 17 octobre.