Tous ensemble contre le projet de RTE!

Lettre ouverte à Laurent CANTAT LAMPIN et Cyril WAGNER, Directeurs du Projet RTE de Construction de la ligne à double flux THT Avelin-Gavrelle. Mai 2019
Dérives et Mensonges, la suite ….

Messieurs,

Depuis 7 ans, comme les habitants de la Pévèle et du bassin minier, nous avons toujours respecté la démocratie et les dirigeants de RTE. Nous le regrettons aujourd’hui, écrasés par votre rouleau compresseur. Aurait-il fallu faire preuve d’agressivité ou endosser un gilet jaune pour se faire entendre et arrêter le projet ?

Nous ne supportons plus les fausses vérités que vous inculquez aux personnalités politiques et hauts fonctionnaires qui dirigent le pays. Sont-ils crédules à ce point ? Tout citoyen ordinaire qui s’intéresse à minima au dossier est outré par vos propos.

Comment osez-vous justifier votre projet surréaliste par la consommation d’électricité alors que celle-ci a cessé d’augmenter depuis 2010 et surtout qu’elle ira irrémédiablement vers une diminution dans les prochaines décennies, dixit votre Président François BROTTES. La ligne actuelle, d’une capacité de 1500 mégawatts, transporte moins de 500 mégawatts . Le Cabinet indépendant H3P le souligne. Cela ne vous empêche pas de dimensionner la future ligne à 4600 mégawatts.

En 2011, RTE Criait au feu en alertant sur le fait que la ligne devait impérativement être achevée en 2017 sous peine de black-out ! RTE est-elle crédible ?

Il a fallu que l‘Autorité environnementale, en 2015, vous impose de produire les courbes de courant dans la ligne pour constater une diminution sensible des flux alors que vos collègues étaient allés vendre au Président du Département du Nord, une augmentation de +15% par an. Ce dernier les a crus. Pourquoi aurait-il douté de la sincérité des Directeurs de RTE ?

En 2015, vos techniciens nous assuraient que l’ouvrage résisterait à des vents de 130 km/h. Pourtant, en 2018, EIFFAGE vous a amené à devoir renforcer la structure des pylônes et notamment leurs fondations.

Qui peut vous croire aujourd’hui quand vous déclarez aux élus et à la Secrétaire Générale de la Préfecture que le pylône «équilibre» résisterait à des vents de 194 km/heures ? S’agit-il du pylône seul ou du pylône avec ses 20 câbles ? Où est la baguette magique ? Les hauts fonctionnaires vous accorderont sans doute leur crédit. Nous ne vous croyons pas. Vos 2 pylônes de test installés à La Capelle ne peuvent être représentatifs des pylônes 16 et 17 et 18 que vous voulez implanter dans le lit de la Marque à Deux Villes.

Comment osez-vous mettre en avant la sécurisation de l’alimentation électrique de la Région ? Celle-ci est aujourd’hui parfaitement sécurisée, et ce avec un flux de courant inférieur à 500 mégawatts dans la ligne actuelle. Nous trouvons odieux de prétendre qu’il faille multiplier par 10 la capacité de la future ligne pour maintenir ce même niveau de sécurité. Le Président de Région peut-il vous croire ? Jamais vous n’avez même jugé utile de mettre en place des dispositifs d’alerte tels que ECOWATT comme vous l’avez fait en Bretagne et en PACA.

Comment osez-vous mettre en avant l’essor des Energies renouvelables alors que celles-ci n’impactent pas le 400 000 volts donc le circuit Avelin Gavrelle, dixit Monsieur BROTTES le 6 mars 2017 puis Monsieur CANTAT LAMPIN le 5 juillet 2017 lors du Schéma S3REnR au Lille-Grand Palais.
Mr BROTTES, de par sa déclaration sur France Info le 13 septembre 2016, a détruit vos arguments en confirmant la baisse de la consommation. « Le virage est bien engagé ! » sic. Il y aura de moins en moins de courant à transporter, à tel point que RTE va devoir changer de modèle économique et se faire rémunérer en mode « assurantiel » . Nous supposons que vous pensez ainsi duper l’Etat en vous faisant payer sans transporter ? Vos complices Conseillers Energie, infiltrés dans les Ministères vous y aideront sans doute.

Vos services Communication ont été moins sincères que votre Président puisqu’ils ont attendu Mars 2017, soit 3 mois après la signature de la DUP par Madame ROYAL, pour diffuser votre fameux fascicule « Voyage au coeur du réseau de demain », lequel révèle qu’il est désormais inutile de construire de nouvelles lignes THT de 400 000 volts. Les politiques n’ont pas réagi. Remerciez-les !
Tout démontre qu’une capacité maximale de 3000 mégawatts serait plus que suffisante. La ligne pourrait alors être enfouie sur les 15 km de la Pévèle et du Bassin Minier, exactement ce que font nos voisins belges en région dite remarquable des environs de Bruges, tout comme la Pévèle a été classée site remarquable par la DIREN.

Pourquoi passez-vous sous silence qu’une ligne souterraine est parfaitement adaptée aux variations de flux de courant liées aux EnR ? En effet elle peut supporter jusqu’au double de sa capacité pendant plusieurs heures.

Pourquoi passez-vous sous silence que dans les prochaines années, les lignes THT de 400 000 volts, si elles s’avéraient encore utiles, seront systématiquement enterrées comme ce fut le cas successivement pour le 90 000 volts puis le 225 000 volts. A noter qu’en 2009 déjà, sans le publier, RTE envisageait la construction en souterrain de la ligne 400 000 volts Avelin Mastaing.

Comment osez-vous parler de nuisances agricoles de l’enfouissement du 400 000 volts alors que vous offrez, en cadeau de compensation, la mise sous terre des lignes 225 000 volts ?

S’agissant des échanges transfrontaliers, Vous revenez maintenant sur l’une des justifications d’origine du projet après avoir prétendu soudainement en 2014, que seulement 10% du flux concernerait ces échanges. Girouette !

Après vos multiples contradictions depuis 7 ans, vous êtes dans une telle obstination que vous n’avez plus d’autre solution que de poursuivre dans le mensonge.

C’est avec satisfaction que nous avons pris connaissance du rapport du Cabinet H3P, mandaté par la CRE. Enfin une analyse objective émanant d’un cabinet indépendant !

Devons-nous vous rappeler quelques faits dénoncés ? :

  • C’est la ligne Avelin Mastaing qui devait être renforcée et non celle d’Avelin Gavrelle.
  • H3P relève un budget de 230 M€ fin 2017 soit une dérive de 62% par rapport au budget original sans que votre Directoire en soit avisé. A lui seul, le budget Pylônes et câbles, initialement estimé à 60M€, atteint 108,6 M€, soit une dérive de plus de 80%.
  • RTE a engagé des dépenses importantes, notamment sur le poste d’Avelin, sans l’approbation du Directoire. « cette démarche présente un risque puisque le projet peut encore potentiellement être abandonné » ( H3P, mai 2018).
  • En mai 2012, le rachat des maisons était déjà envisagé (p22 du rapport). Nous en concluons qu’il pouvait être intégré au budget initial du projet.
  • Le Cabinet s’étonne du choix du pylône « Equilibre ».
  • Vous le justifiez en affirmant que c’est la population, via la commission paysagère, qui a demandé ce pylône. Nous nous inscrivons en faux contre cette justification. Cette commission était essentiellement composée d’acteurs professionnellement intéressés par la réalisation d’un tel projet, lesquels ont suivis vos propositions.
  • A l’origine, le scénario (2 fois 400 000 volts en aérien) avait été privilégié pour des raisons de coût et de délai, deux critères totalement quaduques 10 ans plus tard.
  • La rentabilité du projet pouvait être potentiellement envisagée à la condition que l’EPR de Penly voit le jour, le fameux « mirage » !

Suite à l’audit réalisé par H3P, la CRE a dénoncé vos méthodes et l’absence de transparence de votre gestion. Elle a surtout rejeté le surcoût de plus de 30 M€ résultant de la prise en main du chantier par EIFFAGE en 2018 et arrêté le budget cible à celui de 2017 à savoir environ 163 M€. Or, du haut de vos 230 M€ (en mai 2018, combien aujourd’hui ?), vous persistez en faisant fi de la décision de la CRE. Nos politiques vont forcément réagir.

Monsieur DE RUGY, Ministre de la Transition écologique déclarait le 27 mars dernier (la Voix du Nord sur la tarification de l’électricité) qu’il se devait d’appliquer
les recommandations de la CRE. Nos élus ne manqueront pas d’alerter et dénoncer votre défiance et votre abus de pouvoir.

Vous bafouez l’avis du Rapporteur Public du Conseil d’Etat qui, lors du jugement du 27 septembre 2018, estimait qu’il fallait que la dérive du coût d’un projet de cette nature atteigne les 30 % pour que le Ministre revienne sur la DUP. Avec vos 40% de dérive, vous faites fi de tout cela. C’est atterrant !
Début 2014, sur la base du fuseau Ouest 2 et du tracé envisagé entre Deux Villes et le parc ornithologique des Cinq Tailles sur Thumeries, l’étude sur les milieux naturels avait mis en avant le caractère dangereux mais acceptable pour les oiseaux, mais en 2015, vous avez modifié le tracé de la ligne ce qui l’a rapproché des Cinq Tailles de l’ordre de près de 200 mètres et donc accru considérablement le risque de mortalité des oiseaux. Nous n’avons pas connaissance d’une hypothétique nouvelle expertise qui aurait été réalisée entre 2017 et 2018, qualifiée de sommaire par l’Ae, ce qui constituerait un manquement grave remettant en cause l’étude d’impact.

Le dernier avis délibéré de l’AE (Autorité Environnementale) en séance du 24 Avril 2019:

  • Met à mal la qualité de votre étude d’impact sur la prise en compte de l’environnement avec, entre autres : caractérisation des zones humides insuffisante (p12), incidence de la nouvelle ligne sur la faune (en particulier l’avifaune) non correctement prise en compte (p16), absence de démonstration de non perte nette de biodiversité (p16), niveaux de bruit peu précis au droit des habitations les plus proches (p18), réexamen nécessaire des impacts cumulés avec les aménagements hydrauliques du haut bassin versant de la Marque (p19), etc…
  • Relève l’avis technique défavorable émis par l’agence française pour la biodiversité (AFB) auprès de la Direction Départementale des Territoires et de la Mer du Nord le 4 mars 2019.
  • Met en avant le suivi incomplet de son premier avis de Déc. 2015 (p20),
  • Rappelle « une multiplicité d’enjeux forts en matière de milieux naturels, ce qui est la conséquence directe des choix de tracé effectués » (p13). « C’est tout particulièrement le cas pour la partie Nord du projet (notamment au droit de Mons en Pévèle), le fuseau retenu (Ouest) étant significativement plus pénalisant pour le milieu naturel que le fuseau Est ».

Au vu de tout ce qui précède, les citoyens, sont plus que jamais en droit de mettre en cause le bien-fondé de votre projet ! Désormais, la raison doit l’emporter.

Veuillez agréer, Messieurs, nos salutations distinguées.

Jean Marie THIBAUT
Président de l’association RPEL59
Pour les associations

Télécharger la lettre au format PDF
 


Marche santé sans THT le dimanche 14 mai 2017 !

Aux côtés des élus, rejoignez-nous pour une marche en boucle de 4 ou 9km sur la colline de Mons-en-Pévèle. Agréable pour la santé, utile contre le projet de RTE ! Départ à partir de 9h de la Cense Abbatiale, rue de L’Abbaye à Mons-en-Pévèle. Il y aura un quizz , des lots à gagner, au retour une boisson et un en-cas seront offerts. Venez nombreux !

Vous n’êtes pas insensible au drame que ce projet, non justifié, peut engendrer ? Vous voulez protéger les jeunes enfants, préserver la beauté de notre contrée, préserver votre patrimoine ? Alors lisez ceci...

Voir le tract au format pdf...
En savoir plus...


Nouvelle mobilisation d'envergure ce samedi 26 novembre à Lille !

Le rassemblement a eu lieu place de la République, devant la préfecture de Lille.

Plus de 200 personnes sous les fenêtres de la préfecture. Votre soutien est notre meilleur allié pour se faire entendre des politiques. Pour preuve, ce rassemblement nous a permis d'être reçus par le secrétaire général de la préfecture. Notre objectif : rencontrer Madame Royal, Ministre de l'Ecologie, du Développement Durable et de l'Energie avant la signature de la DUP (Déclaration d'Utilité Publique). Merci encore à vous tous et au nombreux élus présents à nos côté !

Voir les photos du rassemblements


La consommation électrique baisse, mais RTE s'obstine dans le projet...

22 Sept 2016 | Dans son dernier bilan prévisionnel de 2016, RTE annonce enfin la diminution durable de la consommation d’électricité. Voici un extrait de ce bilan : 

« L’influence grandissante de l’efficacité énergétique conduit pour la première fois à esquisser des perspectives de réduction de la consommation électrique d’ici cinq ans. De 479 TWh en 2015, la consommation nationale passerait à 471 TWh en 2021. L’évolution de la pointe de consommation s’inscrit dans la même tendance. Les mesures d’efficacité énergétique, notamment dans les foyers et l’activité tertiaire, concourent à limiter la consommation en dépit de l’essor de nouveaux usages électriques et d’un retour à un contexte économique plus favorable ».

On sait pertinemment que RTE tend à minimiser les chiffres de moitié. Par ailleurs, répondant aux questions pertinentes du journaliste de France Info, ce n’est pas de gaieté de cœur que François Brottes reconnait les faits de ce virage historique (voir l'interview de F. Brottes).

En 2011, en Commission Energie, le Directeur de projet RTE qualifiait de charlatan les citoyens qui osaient évoquer une perspective de baisse. En 2014, il acceptait, à contre cœur, une stagnation. Aujourd’hui, RTE annonce une baisse durable.  ENFIN !

Mais alors à quoi servirait le triplement de puissance sur cette ligne Avelin-Gavrelle ?


Un participation record à l'enquête publique

Ce fut l’évènement « phare »  du second trimestre 2016 ! Un véritable succès, un raz de marée avec 3500 avis exprimés. Du jamais vu selon les Commissaires enquêteurs.

Nous pouvons nous réjouir. Le résultat de l’Enquête publique est formidable. On peut le qualifier de raz de marée, au-delà de nos espérances. C’est grâce à vous. Merci !

En effet, plus de 3500 avis ont été déposés sur les registres ou envoyés au siège de l’enquête.
Dominique RIQUET, député européen nous avait indiqué que pour que les Commissaires enquêteurs soit sensibilisés, il faudrait plus de 300 avis. Cette étape aura permis à un grand nombre de personnes de comprendre que le projet RTE ne trouvait plus sa justification dans le contexte énergétique actuel.


Enquête publique... participez !

Une étape primordiale pour exprimer votre désaccord ! 1 heure de votre temps pour sauvegarder votre paysage, votre patrimoine et la santé des enfants pendant 50 ans ! Par conviction, amitié ou solidarité : Participez !
Après 4 années de lutte contre le projet, nous ne pouvons négliger cette étape. Il faut un maximum de participation afin de contraindre le Maître d'ouvrage et le pousser dans ses derniers retranchements.

Parce que le succès de notre lutte dépend de votre mobilisation, nous comptons sur votre participation !

Plus d'info sur l'enquête publique...
Dates et lieux...
Voir le tract argumentaire...


Signez la pétition !

Une pétition a été créée sur le site de Pétitions Citoyennes d'Avaaz : elle s'intitule "Madame la Ministre de l'Environnement, du Développement Durable et de l’Energie : Remise en cause du projet de ligne à Très Haute Tension AVELIN GAVRELLE". Cliquez ici pour en savoir plus et signer la pétition !

Veuillez prendre un instant pour nous aider: faites passer le mot, de telles campagnes démarrent toujours timidement, mais prennent de l'ampleur lorsque des gens comme vous s'impliquent !



Nouveau grand rassemblement, le 17 Octobre 2015 à Mons-en-Pévèle

Après le rassemblement de 1000 personnes lors de la maxi chaîne humaine en 2014, les associations vous invitent à un nouveau rassemblement d'envergure le Samedi 17 octobre 2015, 16h au lieu-dit des "Deux-villes" à Mons-en-Pévèle (voir le programme).

Peut-être êtes vous épargné par le tracé de ligne monstrueuse... mais notre région est menacée, nos enfants sont en danger, et notre patrimoine va perdre 10 à 40% de sa valeur. Restons solidaires, accordez nous quelques heures de votre précieux temps ! Piétons, cavaliers, cyclistes... ne laissez pas massacrer vos chemins de randonnée. Notre objectif : rassembler plus de 1000 personnes. C’est ainsi que de nombreux projets ont été reportés ou abandonnés (Projet THT du Verdon, France-Espagne, Piemont-Savoie...). C’est aussi possible pour nous !

En savoir plus...
Voir le flyer de la manifestation

Merci au millier de personnes venues manifester leur opposition au projet ce samedi. Merci au nombreux élus venus nous apporter leur soutien... Un grand succès pour ce rassemblement qui montre à quel point la mobilisation reste intact. Encore merci !

Voir les photos du rassemblement

 


Il est beau, il est beau mon pylôône !

Au titre des mesures compensatoires RTE équipera partiellement la future nouvelle ligne THT d'une nouvelle génération de pylône qui a littéralement soulevé l'enthousiasme lors de ses présentations au public...

Ce concept révolutionnaire qui élève l'infrastructure industrielle au rang d'œuvre d'art massive, s'est imposé comme une évidence car il deviendra à n'en pas douter une attraction comparable au viaduc de Millau, irradiant félicité et prospérité dans une Pévèle reconnaissante. Peut-être avez-vous oublié à quoi il ressemble ? L'ADBM vous propose de retrouver ce chef d'œuvre  qui signe un territoire (ça ne s'invente pas) parmi une sélection de pylônes issue d'études approfondies dont 3 furent présentés durant la commission paysage (attention d'autres sont signés ADBM).

Voir le tract "il est beau, il est beau mon pylôône !"


Opération anti-THT en marge du Paris-Roubaix

Ce dimanche 12 avril, les opposants au projet de ligne THT Avelin-Gavrelle s’étaient donné rendez-vous sur le parcours du Paris-Roubaix. Répartis sur la totalité du secteur pavé de Mons-en-Pévèle (La Croix Blanche - Pavé du Blocus) avec leur panneaux « THT NON » et « RTE STOP », les manifestants n’ont pas raté le rendez-vous. Le but était de brandir leurs panneaux juste au passage des coureurs. Deux points de rassemblement avaient été préalablement organisés de part et d’autre du secteur pavé pour la distribution. Une stratégie qui s’est avérée efficace puisque les messages sont clairement passés sur les écrans (voir la vidéo) ! Merci à tous pour votre nouvelle mobilisation.

Lire la suite | Voir la vidéo des manifestants


RPEL59 invité de l'émission "Carnets de campagne" sur France Inter

"Carnets de campagne" est une émission de France Inter, évoquant différents dossiers liés à l’emploi, à la culture, à l’action sociale et aux mobilisations citoyennes en se basant sur l'interview d'acteurs locaux.

Pour son émission du 14 janvier, le journaliste Philippe Bertrand reçoit Jean-Marie Thibaut, président de RPEL59. L'occasion de revenir sur les incohérences de ce projet en décalage avec la baisse de la consommation électrique en Europe...

Ecouter un extrait de l'emission

Actualités

Voici les dernières actualités sur la lutte contre la ligne THT Avelin-Gavrelle...

Grande manifestation en marge de l'ILC, 14 Octobre à Moncheaux


Posté le 01-10-2014 à 21:50:37

C’est ce 14 octobre, lors de la prochaine ILC (Instance Locale de « Concertation ») que le tracé de la ligne THT la plus monstrueuse et la plus dangereuse d’Europe sera choisi. Une nouvelle occasion pour RTE de nous diviser. Ne les laissons pas dérouler leur processus de manipulation !

Les faux messages de RTE auprès des agriculteurs


Posté le 05-09-2014 à 13:26:32

Pour obtenir bienveillance des agriculteurs et éleveurs ainsi que le soutien de la Chambre d’Agriculture, RTE n’hésite pas à leur transmettre de faux messages : « une ligne enterrée coûte 10 fois plus cher que l’aérien, [...] avec l'enfouissement vos terres seront dénaturées, [...] les drainages seront dégradés... » Tout ceci est totalement faux !

Atelier de proximité « Pévèle » : Stop à la manipulation


Posté le 06-07-2014 à 14:05:03

Suite à l’ILC du 2 juin 2014, un nouvel atelier de proximité organisé par RTE s'est déroulé ce 3 juillet, au Hameau de la Becque à Avelin. Premier objectif annoncé: concerter les habitants pour déterminer le fuseau de moindre impact. Ceci était sans compter sur la détermination des participants et des élus venus en nombre réitérer leur opposition au projet....

L’échéance retardée… le débat n’est pas clos !


Posté le 04-06-2014 à 22:48:48

Lundi 2 juin 2014 à 18h00 se tenait sur Thumeries l’Instance Locale de Concertation (ILC), présidée par le préfet et composée d’acteurs du projet de ligne à très haute tension. Ni les habitants, ni les représentants des associations locales contre le projet n’étaient invités alors que nous sommes les premiers concernés…mais c’était sans compter sur la mobilisation des opposants au projet.

Un millier de personnes contre le projet de ligne THT Avelin-Gavrelle !


Posté le 26-05-2014 à 09:31:41

Ce sont plus de 1000 personnes qui ont manifesté leur opposition au projet démesuré de RTE. Une manifestation pacifique et une chaîne humaine qui s'étendait sur près de 2km sur la commune d'Attiches, entre Tourmignies et Drumez! Les habitants de la Pévèle ont ainsi crié haut et fort leurs inquiétudes face à ce projet tout aussi inutile que dangereux.

Enfouissement impossible ?


Posté le 25-04-2014 à 23:21:02

En excluant l'enfouissement sous prétexte d'un surcoût important, RTE ne joue pas la carte de l'honnêteté. Car l'enfouissement c'est possible! La preuve...
Voici quelques exemples d’enfouissement dont se targue RTE.

Analyse du rapport Kert sur l'enfouissement


Posté le 25-04-2014 à 22:46:26

Daniel DEPRIS, président du CEPHES, expert international sur les techniques d’enfouissement a répondu vigoureusement au député Christian KERT, lequel avait déposé un rapport 3477 à l’assemblée sur l’enfouissement. Il lui reproche sa crédulité face à EDF et RTE.

Manifestation anti-THT en marge du Paris-Roubaix


Posté le 14-04-2014 à 15:48:12

Près de 200 personnes, ont manifesté ce dimanche sur le parcours du Paris-Roubaix sur le secteur pavé numéro 10. Une manifestation qui c'est déroulé dans le plus grand respects de la course. Les opposants à ce projet très controversé se sont déployés aux différents points stratégiques, histoire d’être bien visibles sur un total de 3,5 km balisés de panneaux aux messages clairs

Franc succés pour la soirée au profit de la lutte anti-THT


Posté le 07-04-2014 à 19:44:50

La soirée Paëlla a remporté un franc succés, régalant plus de 150 personnes réunies dans la salle des fêtes de Tourmignies ! Un grand merci à tous les participants. Grâce à votre soutien, notre association poursuit sa lutte contre l'indigeste projet de RTE... Après le Paris-Roubaix, de nouvelles actions sont en préparation.

A quoi ressemblerait la future ligne THT ?


Posté le 14-02-2014 à 16:00:24

Ci dessous un photomontage qui montre à quoi ressemblerait la future ligne THT si elle devait être construite. Dans ce panorama de la Rue de la Cheminée à Attiches, les pylônes ont été implantés en respectant leur hauteur réelle... 70mètres à comparer à la hauteur des peupliers (30 mètres) du second plan...

Pages