Plus de 100 personnes ont répondu présentes à l'atelier de proximité "Pévèle".

Nous aurions aimé vous proposer un extrait vidéo condensant les points forts de la soirée, mais malheureusement ni le garant de la concertation, ni les « gardes du corps » de Mr Carlier ne nous y ont autorisés. Comprenez par-là que leur méthode de « travail » doit rester secrète… Nous nous contenterons donc de ce petit résumé.
 
Les chaises manquaient ce soir au Hameau de la Becque à Avelin... tout comme les micros! Un seul micro à se partager entre le public et les agents de RTE: une technique bien rodée de RTE pour éviter le dialogue.

Au cours de la soirée, les Pévèlois tous solidaires pour manifester leur opposition au projet ! De nombreuses questions relatives à la non utilité du projet, au risque sur la santé ainsi que sur l'enfouissement ont été pertinemment posées par les invités... ou plutôt ceux qui ont eu la chance d'être invités car certaines personnes à moins de 100m de la future ligne n'avaient même pas reçu l'invitation.

Cette pseudo concertation a une fois de plus tourné à une tentative de manipulation de RTE. Les cols blancs de RTE nous ont ce soir encore fait une jolie démonstration de "non réponse" aux questions posées. Enfin vous l'aurez compris, RTE continue de faire le sourd, nous n’en attendions pas moins de leur part.

Bilan de soirée: l'ordre du jour n'a pas été tenu, ni par RTE, ni par le garant Mr Fery. Aucune discussion sur l'implantation des futures pylônes, ni même la simulation vidéo prévue dans l'invitation... juste une tentative de présentation d’une maquette 3D du territoire en fin de séance (après les conclusions de Mr Fery !) suite aux réclamations justifiées d'une participante ! Les quelques images infâmes de cette maquette ont aussitôt sonné le glas de révolte des invités. Les perspectives choisies (extrêmement bien choisies, loin des habitations !) présentaient les futurs pylônes Equilibre plus petits que les anciens. RTE continue à nous enfariner !!!

RTE s'engage à organiser une nouvelle réunion pour traiter ces points de l'ordre du jour qui n’ont pas été abordés. Nous y serons … TOUS ENSEMBLE !